La navigation sur le site  https://romans-patrimoine.fr  est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur

À venir

  • Les activités de l'association de sauvegarde du patrimoine romanais-péageois ont repris. Lire la suite

Dernières publications

  • Reprise des activités

    Programme d'été 2020

    Covid 19

    L'hôtel de Clérieu

    La Martinette. Histoire et renouveau d'un canal oublié

    Romans une ville qu'on aime


Dans le cadre de ses activités : visites de sites remarquables, la  Sauvegarde du patrimoine romanais péageois proposait ce samedi 18 mai 2019, une découverte historique, botanique et légendaire du bois des Naix de Bourg de Péage.

Le cerfQuelle ne fut pas la surprise pour la quarantaine de participants d’entendre parler à la fois de : Dedelay d’Agier et de sa soupe économique, de la navigation sur l’Isère et de la vie des radeliers, de l’artiste Toros et de son cerf, d’arbres plus que centenaire et de leurs légendes.

Après l’accueil par Lucien D., coprésident de l’association, Nicole C. a retracé la vie de Mr Toros, son œuvre et a donné de nombreuses informations sur la technique et la réalisation de cette œuvre.

 

 

 

  

botaniquePuis Françoise G., intarissable sur ses connaissances botaniques, a ravi les auditeurs, devant quelques arbres remarquables, les « faux vrais » et « les vrais faux… » laissant à Michèle D. le soin de conter quelques légendes.

L’histoire du créateur de ce magnifique parc urbain a mis fin à cette visite. Françoise G. devant le mausolée de ce bienfaiteur de la population péageoise, homme public qui a su tirer son épingle du jeu des différents régimes politiques de l’époque, a surpris l’auditoire, très attentif, en donnant la recette de la soupe, qu’il servait chaque hiver aux nécessiteux.

Pour satisfaire quelques participants voici la recette de la « soupe du bois des Naix ».

Mettre dans un faitout :

- Des pommes de terre, de l’orge, des haricots, des lentilles, de la graisse de bœuf, du saindoux, du sel, du poivre, des herbes, du persil, des oignons, des panais, des carottes, de l’oseille, du céleri, des poireaux et du pain.

- Couvrir d’eau.

 

Le  samedi 25 mai la Sauvegarde du patrimoine romanais péageois fête ses 30 ans :

         à De 10h à 19h, ouverture du Calvaire des  Récollets

En partenariat avec l’Entrepôt du bricolage, nous vous invitons à participer à l’atelier « Patrimoine et Peinture ». Chaque participant sera récompensé. « Amateurs, tous à vos pinceaux ! ».

Deux visites guidées à 11h et 15h.

(Pour toutes informations tél 04 75 05 26 22)   

à 10h, visite de la Cité de la musique, quai Sainte Claire.

à 14h, visite des fontaines de Romans, RdV 1 rue des Clercs.

à 16h, visite de l’hôtel de Clérieu, place aux herbes, avec le quatuor de saxophones de l’Harmonie de Bourg de Péage.

à 20h, église sainte Croix, avenue Berthelot, concert avec JB Mathulin, « le pianiste au piano ambulant », 1er prix du concours international de Montrond les Bains en 2009 et en 2010 à l’unanimité du jury, 1er prix du concours international Chopin de Brest.

à 21h30, visite aux flambeaux du Calvaire avec le quatuor de saxophones de l’Harmonie de Bourg de Péage.

 

L’association Sauvegarde du patrimoine romanais péageois propose : 

- d’ouvrir, en musique, les portes de lieux patrimoniaux habituellement fermées au public,

- d’évoquer, au cours de visites, quelques tranches d’histoire de notre cité.

-Le 4 mai, en partenariat avec « Drôme des Guitares » et l’amicale des Arméniens de Romans, les portes de l’Eglise Saint Nicolas ont été ouvertes pour la première soirée de « Petites cours, jardins & résonances », F.Gardelle a 

Drôme des guitaresretracé l’histoire riche et mouvementée de cette église construite à la fin du XIIème siècle par les habitants du quartier, pour honorer Saint Nicolas, protecteur des « gens des rivières ».Depuis 1988, elle est dévolue à l’Eglise apostolique Arménienne.

 

 

 

 

 

 

 

- Le 13 mai, « la côte des Cordeliers Pas à Pas » : Une nouvelle approche de

Côte des CordeliersL’histoire de Romans. Jusqu’à la construction des quais de l’Isère, la Côte des Cordeliers était le passage obligé des charrettes pour aller du bas de la ville à la ville haute en contournant celle-ci à l’extérieur des remparts. Elle connaissait une circulation intense et peu entretenue, de nombreux accidents s’y produisaient. Elle était bordée par le monastère Sainte-Ursule dont on retrouve la trace dans les immeubles de part et d’autre de la côte Sainte-Ursule et par l’église et le couvent des Cordeliers, démolis en 1802 qui occupaient toute la surface de l’actuelle place Jules Nadi. La Côte des Cordeliers a toujours été très passante et très commerçante. Les immeubles tels la Grande Maison, la maison Marquet ou les halles témoignent de l’évolution urbaine au cours des siècles.

           

- Le 14 mai, dans les jardins du Parc Mossant à Bourg de Péage, le groupe EPSILON nous a transportés en  Grèce, mais auparavant, nous avons évoqué les années où les chapeaux Mossant coiffaient le monde.

Des mélodies séfarades aux chants d’Asie mineure et des Balkans, Epsilon entrouvre la porte au monde si particulier du « blues grec » et tisse la trame d’un imaginaire en route vers d’autres rivages. Laissons-nous porter…

- Le 18 mai, visite à Bourg de Péage, découverte historique, botanique et légendaire du BOIS DES NAIX.

- Le 25 mai La Sauvegarde du patrimoine fête ses 30 ans :

            à De 10h à 19h, ouverture du Calvaire des  Récollets

En partenariat avec l’Entrepôt du bricolage, nous vous invitons à participer à l’atelier « Patrimoine et Peinture ». Chaque participant sera récompensé. « Amateurs, tous à vos pinceaux ! ».

Deux visites guidées à 11h et 15h.

(Pour toutes informations tél 04 75 05 26 22)   

à 10h, visite de la Cité de la musique, quai Sainte Claire.

à 14h, visite des fontaines de Romans, Rd 1 rue des Clercs.

à 16h, visite de l’hôtel de Clérieu, place aux herbes, avec le quatuor de saxophones de l’Harmonie de Bourg de Péage.

à 20h, église sainte Croix, avenue Berthelot, concert avec JB Mathulin, « le pianiste au piano ambulant », 1er prix du concours international de Montrond les Bains en 2009 et en 2010 à l’unanimité du jury, 1er prix du concours international Chopin de Brest.

à 21h30, visite aux flambeaux du Calvaire avec le quatuor de saxophones de l’Harmonie de Bourg de Péage.

 

Petites cours jardins et résonancesLa Sauvegarde du patrimoine romanais-péageois entame cette année sa cinquième saison de Petites cours jardins et résonances et propose un programme assez exceptionnel dans de nouveaux lieux. Pour ce faire, une conférence de presse de présentation du programme 2018 s'est tenue au siège de l'association le mercredi 9 mai à 14 heures où étaient présents la presse locale, les représentants de Madame la maire de Bourg-de-Péage, Madame la maire de Romans, ainsi que le Conseil départemental.

L'article de presse du Dauphiné libéré peut être consulté en cliquant sur ce lien et celui de l'Impartial sur celui-ci

Le programme détaillé, les lieux dates et horaires peuvent être consultés dans l'agenda sur ce site.

Un flyer a été également édité et peut être consulté en cliquant sur ce lien.

Venez nombreux, entrée libre et gratuite sauf le 19 juin où il faut réserver pour ce spectacle gratuit, car le nombre de places est limité. Les réservations peuvent être faites à partir de l'agenda sur ce site en cliquant sur la date du spectacle et ensuite sur le bouton "Réserver" en haut et à droite de la page de description du spectacle.

 

Ce jour là, l’association Sauvegarde du patrimoine de Romans et Bourg de Péage proposait, en partenariat avec la Médiathèque Simone de Beauvoir, la participation du collectif Sorry Graffiti et le soutien contre vents et tempêtes de l’élu délégué à la politique évènementielle, plus connu sous le tag « ALL RIGHT », une conférence animée par ce collectif et une exposition de graffitis sur des capots de voitures, du 12 au 29 septembre 2017.

 

Pourquoi ce rappel ?

Aujourd’hui cette ouverture sur le « Street ART » a porté ses fruits et notre association Sauvegarde du patrimoine est largement récompensée de son travail, sans cesse à la recherche d’innovations.

Depuis ce jour :

Quelques élèves de l’ITEP Les Sources ont réalisé une fresque sur le mur du gymnase Pasteur, à Bourg de Péage. Pour cette « Œuvre » ils ont été accompagnés par Julien, spécialiste de décors urbains,

Quelques élèves de l’ITEP

Ce samedi, 28 avril 2018 inauguration d’un mur d’expression libre, quartier des Ors, 2 rue Salvator Aliendé, avec le collectif Sorry Graffiti.

un mur d’expression libre

 

Très belles réalisations et remerciements à tous.

 

 

 

 

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31