Accès membres

Calendrier des activités

Nos pages sur Facebook

Rosalie JulienROSALIE JULLIEN née Rosalie Ducrollay le 9 sept 1745 à Pontoise, dans une famille aisée de la bourgeoisie marchande et citadine.

Elle épouse un propriétaire terrien de Pizançon Marc Antoine JULLIEN dit Jullien  de la Drôme suppléant à l’Assemblée législative puis député de la Convention.

Leur maison « Aux délices » située à l’est du barrage de Pizançon existe encore.

Elle eut 3 fils. Marc Antoine JULLIEN fils ou Jules , Bernard mort à 16 mois et Auguste né en sept 1779.

A partir de 1785, les parents décident de scolariser, Jules, leur fils aîné, âgé de 10 ans, dans un collège à Paris. Son père l’accompagne..

Ils veulent que leur fils ait un excellente éducation mais ils ne veulent pas qu’il soit pensionnaire.

Marc Antoine Julien, député, se déplace beaucoup. Le couple est très souvent séparé.

Lorsqu’il est en déplacement, Rosalie va à Paris pour être aux côtés de leur fils, elle suit avec assiduité les séances de l’Assemblée Nationale, les relatent le jour même, prenant parti…..

Lorsqu’elle est à Pizançon, elle s’occupe de la gestion de leurs propriétés, entre autre, fait l’élevage des vers à soie.

Elle consacre autant de temps à ses terres qu’à sa famille qu’elle appelle « ma petite république »

Rosalie se languit de l’absence de son mari, toujours occupé par les affaires publiques.

Elle est une femme très cultivée : elle connaît l’anglais et l’italien, elle cite Molière, Racines, La fontaine surtout, des auteurs latins et italiens. Elle connaît très bien Rousseau.

Sa correspondance, 1000 lettres écrites durant 25 ans, est un puissant témoignage pour l’histoire.

Rosalie et Marc Antoine, se retirent sur leurs terres à Pizançon en 1810, elle meurt le 28 avril 1824 deux ans après son époux.

L'association S.P.R.P. a pour buts de défendre et de favoriser la conservation du patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental des villes de Romans, Bourg de Péage et leurs pays, par l'étude et une meilleure connaissance des deux cités traversées par la rivière Isère. Elle a pour objets d'organiser diverses manifestations, expositions et conférences, parutions, journées du patrimoine. L'association S.P.R.P. s'interdit toute propagande politique ou religieuse et toute forme de discrimination et garantit la liberté de conscience.