La navigation sur le site  https://romans-patrimoine.fr  est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur

Dimanche matin, une vingtaine de curieux, 27 pour être exact, s'est retrouvée à 10h au pied de la tour Jacquemart, pour une « Déambulation » commentée dans le quartier de la Pavigne.

Trois adhérents de notre association, Claude, Françoise et Jacky se sont appliqués à retracer l’histoire de ce quartier, la vie des habitants, ponctuées d’anecdotes, de souvenirs vivants.

Le nom du quartier « Pavigne » du latin « papagus », voulant dire paysan, population qui habitait ce quartier « hors les murs » au-delà des remparts, le nom des rues, expliqué par Françoise a suscité de nombreuses questions…

Claude au niveau des immeubles des Terreaux, a « osé » évoquer l’histoire croustillante des maisons closes…

 

La Pavigne. Maisons closes.

Devant le lavoir, Jacky, ancien habitant du « la Pave… », a insisté sur la mixité du quartier (Italiens, Arméniens, Espagnols, gens du voyage et Maghrébins…), le vivre ensemble en bonne intelligence et la distance entre l’image projetée et la réalité. Il se souvient encore des bruits de la vie : piqueuses à domicile, pareuses et remplieuses, émondeuses…Le lavoir, lien social, où l’on lavait son linge au propre et au figuré…Les nombreux commerces : boulangerie, épicerie, cordonnier, tailleur, café…et même un marchand d’asticots. Les jeux d’enfants : les cinq pierres, le biscuit, le barriot, les billes et la marelle ont animé les places et les ruelles.

Patrimoine et souvenirs ont fait revivre ce quartier où battait le cœur du vrai Romans, notamment celui du monde des ouvriers qui firent la renommée de notre ville.

Merci à tous les participants.

 

JP

L'association S.P.R.P. a pour buts de défendre et de favoriser la conservation du patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental des villes de Romans, Bourg de Péage et leurs pays, par l'étude et une meilleure connaissance des deux cités traversées par la rivière Isère. Elle a pour objets d'organiser diverses manifestations, expositions et conférences, parutions, journées du patrimoine. L'association S.P.R.P. s'interdit toute propagande politique ou religieuse et toute forme de discrimination et garantit la liberté de conscience.