La navigation sur le site  https://romans-patrimoine.fr  est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur

DÉSIGNATION : Le pont de l'Ardoise

NOM DU PROPRIÉTAIRE : Département de la Drôme ou commune?.

LOCALISATION :
Nom de rue : Franchissement du ruisseau le Charlieu, par le CD, au lieu-dit la Maladière.
Carte :
Catégorie architecturale : Ouvrage d'Art .

DATATION :
Le pont actuel et sa rampe d’accès ont été réalisés par étapes :
           10/10/1843 Cahier des Charges de l’adjudication attribuée à l’entreprise Tardy de  Romans.
           02-10-1848  Convention à Dannonay qui s’engage à terminer les travaux sur plans de l’architecte Epailly.
           28-08-1852 PV de réception définitive des travaux importants de réparation par Jean Piodi (Incident, malfaçons?).

HISTORIQUE :

  • Il s’est écoulé près de 10 ans entre la première adjudication à l’entreprise Tardy de Romans en 1843 et la réception définitive en 1852. Commencé par Tardy, poursuivi par Dannonay (1848) ; un incident ou des malfaçons avant 1850 ont nécessité des travaux très importants réalisés par Piodi en 1851 ;
    En mai 1848, une souscription volontaire est ouverte pour la construction du pont et l’adoucissement de la rampe ; 26 souscripteurs ont apporté  des sommes variant de 600 F à 25 F pour un total de 4415 F, soit plus que le devis initial.

DESCRIPTION :
Le franchissement du Charlieu par la route de Besaigres se fait par un pont à une arche. Il est précédé d’un long plan incliné en maçonnerie qui permet de franchir une partie (5m) du dénivelé qui sépare la terrasse de Bourg-de-Péage (164 NGF) de la terrasse supérieure de l’Ardoise (189 NGF).
Le pont proprement dit est constitué par une arche de x ?  m d’ouverture et d’assez grande hauteur en pierre de taille. Les deux culées sont dotées d’avant becs qui donnent à l’ouvrage un certain caractère.
Le plan incliné est constitué de deux murs latéraux à parement vertical alternant pierres de taille en molasse et galets.

Nota
L’élégante arche du pont et le style du parement du plan incliné apportent à ce coin du parc du Bois des Naix un caractère romantique qu’il conviendrait de préserver.

Matériaux :
      • Arche du pont
        Murs du plan incliné / molasse grossièrement taillée, galets et mortier de chaux.
        Parapets du plan incliné / galets hourdés au mortier de chaux.
        Parapets du pont / pierre de taille en molasse.

État de conservation :

      • Nota / I - L’augmentation du trafic et du tonnage des véhicules a nécessité un renforcement des murs de soutènement du plan incliné par des contreforts en béton économiques et efficaces mais mal adaptés au style de l’ouvrage

BIBLIOGRAPHIE :
Archives départementales de la Drôme

 JMV  Octobre 2009

 

                   

     

 
pontardoise1
 
 
Pont de l'Ardoise et sa rampe d'accés.
 

    

 Détails de l'arche.
L'arche vue d'aval.
Parement du plan incliné.
Détails de l'arche. L'arche vue d'aval.
Parement du plan incliné.  

L'association S.P.R.P. a pour buts de défendre et de favoriser la conservation du patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental des villes de Romans, Bourg de Péage et leurs pays, par l'étude et une meilleure connaissance des deux cités traversées par la rivière Isère. Elle a pour objets d'organiser diverses manifestations, expositions et conférences, parutions, journées du patrimoine. L'association S.P.R.P. s'interdit toute propagande politique ou religieuse et toute forme de discrimination et garantit la liberté de conscience.