Accès membres

Calendrier des activités

Nos pages sur Facebook

golemJusqu'au XIXème et début du XXème siècle, nos villes furent décorées par des œuvres commémoratives, célébrant des personnages célèbres ou des faits historiques. En particulier presque toutes les communes se dotèrent d'un monument aux morts après la grande guerre. Avec le XXème siècle, une rupture s'opèra. Si on a toujours construit des monuments commémoratifs, et Romans en est riche, les villes vont investir dans l'acquisition d'oeuvres d'art que l'on appelle « nomades ». En effet ces œuvres peuvent être déplacées car l'art qu'elles expriment n'est pas lié spécifiquement à un endroit.

Une visite commentée (et gratuite) des sculptures du centre ville de Romans est régulièrement organisée par des bénévoles de la Sauvegarde du patrimoine romanais-péageois.

 

 En 1981, Avec le président Mitterand, l'art devient social. À Romans le sculpteur Jean Baptiste Coignet, en liaison avec la municipalité, a contribué par son art à la réhabilitation du quartier de la Monnaie.

Jack Lang continuera la rupture initiée par André Malraux qui ont tout deux fait entrer l'art contemporain dans les interventions de l'état. C'est ainsi que les municipalités, les établissements de l'éducation Nationale ont été invités à investir dans l'art contemporain. Romans a beaucoup investi, d'abord de 1981 à 86 avec M. Lanthaume (M Fillioud maire 1987-83 puis M Lapassat 1986-90 maires de la ville) puis sous l'impulsion de Mme Laffont de 1995 à 2002 (M Berthollet maire) qui voyait dans l'art une fonction d'interpellation. On peut aussi rappeler les objectifs: revaloriser l'espace urbain, donner accès à la sculpture aux Romanais, faire travailler des artistes locaux. Bourg-de-Péage également a fait l'acquisition d'oeuvres d'artistes locaux comme Rast Klan Toros ou Serge Roca.

Cliquer sur l'une des photos  pour afficher l'album.

L'association S.P.R.P. a pour buts de défendre et de favoriser la conservation du patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental des villes de Romans, Bourg de Péage et leurs pays, par l'étude et une meilleure connaissance des deux cités traversées par la rivière Isère. Elle a pour objets d'organiser diverses manifestations, expositions et conférences, parutions, journées du patrimoine. L'association S.P.R.P. s'interdit toute propagande politique ou religieuse et toute forme de discrimination et garantit la liberté de conscience.