Accès membres

Calendrier des activités

Nos pages sur Facebook

Le carnaval de Romans est une manifestation dont la charge mémorielle et affective reste très forte.

En 1580 la société romanaise est divisée entre une classe dominante de la noblesse et de la bourgeoisie et une classe populaire qui aspire à plus d'égalité sociale. C'est à l'occasion du carnaval que l'émeute éclate et se révèle sanglante. Romans n'a toujours pas oublié cet épisode dramatique de son histoire et le commémore chaque année au moment du carnaval avec la pièce de théâtre: « le carnaval sanglant ».

Après cet épisode traumatisant le carnaval disparaît pour plusieurs siècles. Il ne fera sa réapparition qu’à la fin des années 1970. Plusieurs associations romanaises relancent l'idée d'un carnaval mais l’engouement s’essouffle quelques années plus tard. En 1996, Christian Vinson relance le carnaval en faisant appel à des troupes de théâtre professionnelles. Le but est de renforcer l'identité locale et le vivre ensemble. Mais le coût de la manifestation est élevé et ce sont des troupes d'amateurs et des associations de bénévoles qui relèvent le flambeau sous la houlette de Juan Martinez, comédien et metteur en scène. Le carnaval moderne de Romans devient une fête populaire dont le succès ne se dément pas.

L'association S.P.R.P. a pour buts de défendre et de favoriser la conservation du patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental des villes de Romans, Bourg de Péage et leurs pays, par l'étude et une meilleure connaissance des deux cités traversées par la rivière Isère. Elle a pour objets d'organiser diverses manifestations, expositions et conférences, parutions, journées du patrimoine. L'association S.P.R.P. s'interdit toute propagande politique ou religieuse et toute forme de discrimination et garantit la liberté de conscience.